Partager cet article
Imprimer cet article
Envoyer à un ami

Comment retrouver un emploi après 50 ans?

Embaucher un senior, retrouver un emploi après 50 ans Retrouver un emploi après 50 ans n’est pas  toujours facile !
En effet, même si les idées reçues sur l’emploi des seniors auprès des recruteurs sont aujourd’hui plus positives, il faut continuer à démontrer que l'expérience est une réelle force pour l’entreprise.

 
Etat des lieux de l’emploi des seniors

 
En avril 2013, le ministère du travail annonçait que la France avait dépassé son nombre de chômeurs record depuis mars 2013, avec 5,034 millions de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues.
Des études dont sont extraits ces chiffres (INSEE – DARES) il ressort le constat suivant pour les seniors:
- Les plus de 50 ans représentent 20,6% des chômeurs de catégorie A B ou C (16,4% pour les moins de 25 ans)
- Le chômage augmente surtout chez les plus de 50 ans.
- Les seniors (plus de 50 ans) sont plus touchés par le chômage de longue durée (30% recherchent un emploi depuis plus de 12 mois / 7,73% pour les moins de 25 ans) même si tous âges confondus la durée de recherche d’emploi s’allonge depuis 5 ans.
Les motifs des entrées au chômage les plus fréquents sont essentiellement les fins de CDD et autres contrats précaires ou saisonniers alors que les licenciements économiques représentent une part relativement faible.
Quant au motif de sortie de chômage, le plus fréquent, après la reprise d’un emploi est la radiation accidentelle des listes, pour les gens qui n'ont pas actualisé leur situation à temps.
 

Les préjugés à l’encontre des seniors et leurs forces
 

Alors que les magazines parlent régulièrement du « rajeunissement » des seniors, on entre dans la catégorie senior à 60 ans à l’INSEE, mais à 50 ans chez Pôle Emploi.
 
En matière d’emploi les à priori négatifs sur les seniors sont nombreux et dans la plupart des cas injustifiés, ou au moins inappropriés.

- Un senior s’adapterait moins facilement ? Mais la capacité d’adaptation est liée à l’individu bien plus qu’à l’âge. D’ailleurs la plupart des seniors ont occupés au cours de leur carrière, plusieurs postes dans plusieurs entreprises, ils ont vécu des changements d’organisation… et ont donc fait leurs preuves dans ce domaine.

- Un senior coûterait trop cher ? Le problème se pose en réalité en termes de rapport « qualité-prix ». Un senior a un atout majeur : la maturité. Il a acquis une expérience, une capacité de recul, une compréhension des situations complexes, une aptitude à gérer les conflits, il a développé un esprit d’initiative.

Outre les avantages évidents liés à l’expérience, ils peuvent parfois se distinguer des plus jeunes par leur « savoir-être » : ponctualité, politesse, taux d’absentéisme plus faible.
Il véhicule une image positive de l’entreprise, celle du collaborateur chevronné.
Ces qualités sont appréciées par les recruteurs.
Avec le recul de l’âge de la retraite, un senior de 50 ans a aujourd’hui une carrière professionnelle d’une quinzaine d’années devant lui. L’entreprise qui s’intéresse de plus en plus à l’employabilité de ses salariés peut trouver la candidature d’un senior intéressante
Quant à l’argument d’une « allergie » aux nouvelles technologies, il faut savoir que les plus de 70 ans investissent dans les tablettes tactiles et qu’aucune nouvelle technologie ne résiste à une rapide formation !
 

Optimiser ses chances

 



 



 

 

Tenir compte de l‘âge indiqué sur une annonce ?

Un candidat de plus de 50 ans peut tout à fait postuler à des annonces qui spécifient un âge… qui n’est plus tout à fait le sien. L’expérience prouve en effet que l’âge figurant sur une offre d'emploi est, plus souvent une donnée indicative qu’une condition incontournable.
Ainsi une entreprise qui recherche un « expert » ou « une maîtrise parfaite » se donne en réalité la possibilité d'employer un senior. A vous de mettre en avant un savoir-faire et une valeur ajoutée personnelle qui apporte une solution pertinente à la demande de l’entreprise.
 

Revoir son CV

Un bon CV est un CV qui retient l’attention et donne envie d’en savoir plus. Il va à l’essentiel. Il doit être clair et synthétique.
Avant de refaire son CV, il faut identifier ses compétences et mettre en avant celles susceptibles d’intéresser une entreprise.
Donner une adresse mail indiquera que vous n’êtes pas fermé aux nouvelles technologies !
Et pour mentionner votre âge… utilisez par exemple la rubrique « divers », en fin de CV, avec votre situation familiale.
 

Valoriser sa candidature lors d’un entretien

Avant l’entretien, recherchez des informations sur l’entreprise, cela vous permettra de mieux identifier ses besoins et de vous présenter comme « force de propositions de services » plutôt que comme demandeur d’emploi.
Dans une conjoncture de crise où les dispositifs concernant l’emploi évoluent régulièrement, beaucoup d’entreprises hésitent encore lorsqu’elles doivent embaucher. Plusieurs statuts - intérim, CDD, portage, auto-entrepreneur, temps partagé - permettent d’entrer dans l’entreprise, de montrer sa souplesse, son adaptabilité, son apport à la société. C’est une stratégie qui peut se révéler efficace.
Enfin il est important de faire une bonne première impression. Avoir confiance en soi, une apparence soignée, respirer le dynamisme et l’énergie seront des atouts.
 

Les écueils à éviter lors de l’entretien

L’objectif lors d’un entretien est de susciter la curiosité et l’intérêt.
Le premier risque à éviter est donc de monopoliser la parole, d’en dire trop, de détailler sa longue carrière et finalement de noyer son interlocuteur dans un flot de d’expériences. Un entretien réussi est un dialogue constructif.
Le deuxième écueil est de vouloir tout expliquer, tout justifier de son parcours professionnel.
Enfin, s’il faut avoir confiance en soi, il faut éviter d’être arrogant.
 
Ne pas oublier de se rapprocher de sa caisse complémentaire qui peut être un lieu ressource (base emploi, accompagnement, prestations diverses...)
 
En savoir plus
 
 

 

Écrit par Pascale Askenfeld le 08/09/13
  
Partager cet article
Imprimer cet article
Envoyer à un ami
 

News
Vie Professionnelle


Semaine pour l'emploi des personnes handicapées du 17 au 23 novembre 2014

En savoir plus

 

Mentions légales | Plan du site | Les sites Humanis | Partenaires
Sites à découvrir : - Humanis - Prévoir ma retraite - Comprendre ma retraite